Sommeil et bébés en voyage: comment en profiter au maximum!


Avant d’avoir des enfants, je ne savais pas que des vacances pouvaient être stressantes. Tout d’abord il y a la valise à faire. Avec un bébé ceci veut dire emporter une longue liste d’items nécessaires et moins-nécessaires-mais-doit-emporter-au-cas-où. Ensuite, le vol tant redouté avec l’humeur des enfants qui alterne entre la surexcitation et la crise du bacon. Enfin, le sentiment de plénitude d’arriver à l’hôtel… jusqu’à ce qu’on se rendre compte que les enfants sont trop exaltés pour dormir! Voulez-vous une preuve que voyager avec un enfant est stressant? Regardez le visage fatigué des parents de jeunes enfants sur le chemin du retour. En fait, il est tout à fait possible d’avoir des vacances reposantes avec des enfants. Il suffit de prioriser la meilleure forme de relaxation qu’il y a: le sommeil! Voici nos astuces de sommeil pour amener dans votre valise durant vos vacances.

1. Assurez-vous que votre enfant et vous même êtes reposés avant le vacances
Un bébé et des parents en manque de sommeil ne sont pas de bon camarades de voyage. Votre famille bénificiera le plus des vacances si votre réservoir de sommeil est rempli au maximum avant de partir. Un parent qui dort bien est plus joyeux, patient et reposé. Un bébé reposé est aussi un bébé qui mieux en vacances qu’un enfant surexités mais grincheux.

2. Planifier le vol
Dans des corconstances idéales, fixer l’heure du vol durant une période de sommeil. Si ceci est impossible, planifiez un vol tôt le matin pour que votre enfant ailleplus de temps à s’ajuster à son nouvel environnement. Pour une sieste dans l’avion, apportez un masque de sommeil ou une couverture pour recouvrir votre enfant afin de donner le plus de noirceur possible. Essayer de garder l’usage des tablettes et portables en dernier recours puisque la lumière émise par ces appareils peut interférer avec le sommei l et aussi parce qu’il y a plusieurs autres alternatives bon marché que vous trouvez acheter au magasin à $1 (ex., crayons, collants, bonhommes). Des collations santés que les enfants peuvent manger par eux-même don’t aussi distrayantes.

3. Arranger la chambre
En règle générale, essayez de reproduire l’environnement de sommeil de la maison. Envoyez un courriel à l’hôtel en avance pour avoir un lit de bébé dans la chambre. Si vous savez que vos tout-petits seront distraits en vous voyant dans le lit à côté d’eux, créer une barrière visuelle entre vous. Vous pouvez utiliser les meubles existants ou même placer le lit de bébé dans la salle de bain (!). Quand vos enfants sont un peu plus âgées et un peu trop grand pour le lit de bébé de l’hôtel et que vous ne voulez pas amener un parc de bébé ou vous n’êtes pas sûrs que placer votre enfant dans un grand lit est une bonne idée, vous pouvez emporter une tente jouet (ex., $20 chez Ikea). Bien rangé, elles sont très légères et prennent très peu de place dans la valise. Les enfants vont vouloir campés toute la nuit à l’intérieur, mais il faut s’assurer de réserver cette tente pour les dodos seulement, du moins durant les vacances. Parlez de cette arrangement spécial à votre enfant avant de partir en vacances.

4. Aidez-les à décompresser
Une journée en vacances est remplie de divertissement excitants pour les enfants. Ils peuvent donc trouver difficile de relaxer pour se préparer au sommeil. Une pièce sombre avec un peu de bruit blank (une application ou un ventilateur de plafond peut faire l’affaire) peu aider à créer l’ambience propice au sommeil. Emportez le drap et/ou couvertures de bébé de la maison pour les mêmes textures et odeurs qu’à la maison, et surtout, n’oubliez son toutou ou doudou préféré. Pour les enfants un peu plus âgés, dites-leur comment ils ont l’air confortable dans leur arrangement (lit de bébé, parc, lit, tente) et parlez-leur des conséquences naturelles d’une bonne nuit de sommeil (e.g., tu as besoin de bien dormir et d’être bien reposé demain pour avoir plein d’énergoe pour nager plus longtemps et plus vite, et construire le plus grand château sable du mon avec moi). Je sais que c’est un peu ennuyeux de devoir rester dans une chambre d’hôtel quelques heures l’après-midi quand votre enfant fait la sieste, donc les parents peuvent demeurer à tour de role dans la chambre pendant que l’autre parent prend un peu de temps pour soi. SI vous êtes assez chanceux pour aller à un hôtel qui offte des chambres avec petite piscine privée, réservez cette chambre. Les parents peuvent ainsi se détendre ensemble au bord de la piscine pendant que bébé our enfant fait la sieste. Une situation avantageuse pour tous!

5. En vacances, on peut enfreindre les règles (un peu)
Bien qu’une certaine structure est important, les routines peuvent être amusantes. Par exemple, vous pouvez garder la même séquence de routine du coucher qu’à la maison (ex., tout de suite après le lunch) tout en y ajoutant des éléments nouveaux et amusants (ex., tout le monde doit manger de la crème glacée avant chaque sieste, on doit dire “bon dodo” aux oiseaux dans le ciel). Vous pouvez aussi assouplir les règles un peu: Un heure du coucher plus tardive, un plus grand nombres d’histoires, etc. En autant qu’une certaine routine soit maintenu environ 60% du temps, le sommeil de votre enfant ne sera pas perturbé.

6. Laissez-vous une période d’ajustement
Nous avons tous besoin d’un peu de temps pour s’adapter à un nouvel environnement. Si votre enfant ne dort pas bien les premières nuits, ça ne veut pas dire que Just because your child doesn’t sleep well the first couple of nights doesn’t mean you’re doomed vous êtes condamnés à des vacances sans sommeil. Donnez à toute la famille un peu de temps pour s’ajuster. Les enfants s’adapte habituellement plus rapidement que les adultes, alors soyez confiants que vous et votre enfant pouvez avoir un sommeil appaisant durant les vacances.

7. Retour à la réalité
Alors, qu’est-ce qui arrive si vous n’avez pas suivi ces astuces et avez cédé aux crises de pleurs la nuit? Pas d’inquiétudes: si votre enfant a de bonnes habitudes de sommeil avant ce voyage, il redeviendra a super dormeurs sous peu. Assurez-vous d’être très constant dans les règlements et routine du coucher pour que l’enfant sache que ce qui arrive est vacances reste en vacances. Ceci est encore plus important pour ceux et celles d’entre vous qui ont des petits qui apprenent vite et qui veulent voir si vous allez la même marge qu’en vacances.

Bonne vacances reposantes chères familles!